jeu. Juil 18th, 2019

8ème finale : Les Écureuils grignotent les Lions de l’Atlas et continuent l’aventure

Le Bénin s’est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) pour la première fois de son histoire après sa victoire 4-1 (aux tirs au but) face Maroc face aux favoris, après un score de 1-1 au Stade Al Salam du Caire, vendredi 5 juillet 2019. Stéphane Sessegnon et sa troupe affrontent Les Lions de la Téranga, le Sénégal, le mercredi 10 juillet 2019.
Les Écureuils ont marqué leurs tirs au but grâce à Olivier Verdon, David Djilga, Anane Tidjani et Seibeou Mama. Les Lions de l’Atlas n’ont marqué qu’une seule de leurs pénalités face à Saturnin Allagbé. Les joueurs les plus fiables en attaque de l’équipe, Sofiane Boufal et Youssef En-Nessyri, ont tous les deux raté le coche, le Maroc payant l’amende pour leur complaisance.
Le Bénin ne s’est qualifié pour les huitièmes de finale en obtenant qu’un nul 0-0 à la dernière journée face au Cameroun, champion en titre, le plaçant parmi les quatre meilleures équipes du troisième rang. .
L’espoir de l’entraîneur-chef marocain Hervé Renard de passer à l’histoire en devenant le premier entraîneur à remporter le titre de la Can avec trois équipes différentes est tombé en fumée alors que sa tenue marocaine était à la hauteur des attentes. Les marocains avaient pourtant eu un penalty qu’ils ont raté et devraient être blâmés après avoir été sanctionnés par un penalty à la dernière minute du temps réglementaire, mais l’ailier vedette Hakim Ziyech a vu son coup de pied sortir du poteau. Le skipper Stéphane Sessegnon a lancé un défi pressant à En-Nessyri et a permis à l’arbitre de se diriger directement vers l’endroit.
Le Bénin avait débloqué l’impasse au début de la seconde période, choquant les anciens champions lorsque Moise Adilèhou avait trouvé la cible. Le Bénin avait fait pression sur le Maroc dans sa moitié la majeure partie de la première moitié et lors de la seconde 45, quand ils ont eu l’occasion de punir, ils l’ont fait facilement. Cependant, le Maroc a mis la pression sur le Bénin pour obtenir un but susceptible de le faire revenir à la 76e minute. Jordan Adeoti a été récompensé à la 76ème minute par le capitaine M’bark Boussoufa, dépossédé du ballon. Le skipper a joué une passe unique à En-Nessyri qui n’a commis aucune erreur en sortant de la surface de but pour faire tirer le gardien adverse Low Owolabi Kassifa. Avec le niveau de jeu, le Maroc a fait pression sur le Bénin et l’a forcé à jouer sur le pied arrière.
Ils auraient évité toute la pression des pénalités de prolongation si Ziyech s’était converti avec pratiquement le dernier coup de pied du match. Le Maroc a eu plus d’avantages alors qu’il ne restait plus que 13 minutes à jouer après qu’Abdou Adenon du Bénin ait été expulsé pour une deuxième attaque, mais il n’a pas pu briser une solide ligne défensive mise en place par Les Écureuils.
De Ismaïlia, Pérez Lekotan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *