lun. Août 19th, 2019

Can Égypte 2019 : L’un des pièges grotesques à éviter au risque de mettre à mal la participation du Bénin

Le Bénin est qualifié pour la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2019) dont la phase finale aura lieu, du 21 juin au 19 juillet 2019, la première de l’histoire à 24 équipes. Dans ce cadre, l’Etat béninois s’apprête à faire voyager une forte délégation de supporters et de journalistes pour couvrir et faire vivre en direct l’événement.
Pour un événement continental de cette envergure, les petits plats sont mis dans les grands pour assurer une bonne et  honorable expédition béninoise.
Pour ce qui concerne les hommes de presse qui ont justement œuvré pour la qualification des Écureuils du Bénin, il convient de mettre un accent particulier sur leur traitement.
Mais malheureusement depuis quelques jours, certains patrons et promoteurs d’organes de presse béninois se battent déjà pour s’offrir une place au sein de la délégation officielle au détriment de ces journalistes reporters sportifs, jeunes pour la plus part, qui ont œuvré et  qui se sont sacrifiés pour que les hommes de Michel Dussuyer se qualifient. Ces jeunes reporters sportifs qui, sous la pluie, sous le soleil ardent et avec tous les risques possibles, sacs au dos ou en bandoulière ont joué un rôle important dans la qualification de l’équipe nationale.
Il ne serait pas juste, surtout sous le présent régime de la Rupture, que les autorités et structures en charge de la gestion du voyage sur l’Égypte, tombent dans ce piège à hommes comme c’était le cas au Ghana en 2008 et en Angola en 2010. En ce moment là, des gens ont juste gonflé le nombre de la délégation pour aller tourisme ou empocher seulement les primes de voyages laissant au pays les vrais acteurs.
En 2019 et au temps de la Rupture prônée par le premier supporteur des Écureuils, le président Patrice Athanase Guillaume TALON, on ne saurait tolérer ce genre d’injustice. C’est un feuilleton qui vient alors de s’ouvrir et que nous suivront des près et l’un des pièges grotesques à éviter au risque de mettre à mal la participation du Bénin.

1 thought on “Can Égypte 2019 : L’un des pièges grotesques à éviter au risque de mettre à mal la participation du Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *