lun. Août 19th, 2019

Championnats Région 2 U20 et Seniors : Le Sénégal et le Burkina Faso s’imposent, le Bénin décroche 18 médailles

Lancés le jeudi 25 juillet dernier, les Championnats Région 2 U20 et Seniors ont pris fin ce samedi 27 juillet 2019 au Stade Général Seyni Kountché de Niamey. Au terme de trois jours de compétition, c’est le Burkina Faso et le Sénégal qui se sont imposés devant le Bénin, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Sierra-Léone, le Libéria, le Nigéria, le Togo et le Niger, pays hôte. En effet, pour le compte de la troisième et dernière journée, le Bénin a fait sensation et a créé la surprise en obtenant 3 médailles en Or, 2 en Argent et 3 de Bronze.
Au 1500m sénior dames, la Béninoise Noëlie Yarigo remporte décroche la médaille d’or en 4mn 29s 5 ». Elle distance de très loin, la Sénégalaise Adama Barry Ba (4mn 41s 31 ») et la Malienne Habibatou Bamba (4mn 48s 8 »). Contente, la Béninoise exprime toute sa joie et déclare que l’objectif est atteint.
Au 200m séniors dames, les choses ne se sont pas bien passées pour la Béninoise Souliath Saka. Après plusieurs perturbations, elle termine 5ème avec un temps de 24s 24 ». Elle est battue sans surprise par la nigérienne Amina Seyni (22s 90 »). La Ghanéenne Grâce Obour (23s 83 ») et la Burkinabè Mariam Bancé (23s 94 ») sont respectivement 2ème et 3ème.
Au 400m Haies U20 dames, c’est la Burkinabé Rokia Fofanna qui domine la course en (59s 47 ») devant la Sénégalaise Adama Faye (1mn 01s 80 ») et la Béninoise Patricia Ahomakpo qui arrache la médaille de Bronze en faisant un chrono de (1mn 02s 84 »).
Double médailles pour la jeune et prometteuse Béninoise Aichatou Aboubou. Au 800m junior dames, elle termine 3ème avec un chrono de 2ms 16s 14 ». La Béninoise est devancée par Mary Kamara de la Sierra-Leone (2mn 10s 86 ») et par la Ghanéenne Élisabeth Boamah (2mn 12s 15 »). Au 1500m, elle déroche l’argent en 4mn 51s 31 » derrière Jane Kargbo de la Sierra-Leone (4mn 45s 90 »). Même blessée, la jeune athlète venue de Parakou n’a pas sombré lors de cette compétition même si elle aurait pu mieux faire.
Sur les 5000m séniors hommes, la course a été très relevée et tendue. Au finish, c’est Moipah Kombaté du Togo qui décroche l’Or en 14mn 42s 12 ». Il bat Mahamane Tassiou Seydou du Niger (14mn 4s 17 ») et le sénégalais Mor Fall (14mn 52s 28 »).
Au Saut en longueur junior dame, c’est la Sénégalaise Saly Sarr qui s’impose avec un saut de 5m 08 devant la Béninoise Divine Tchabi, médaillée d’argent avec une performance de 4m 75 et la Burkinabé Madina Touré (4m 61). Ici, la Béninoise impressionne plus d’un par son jeune âge et sa technicité. Médaille de Bronze par contre pour la Béninoise Mariam Issifou qui termine 3ème au Saut en longueur sénior dame avec un saut de 5m 58 derrière la Malienne Yah Soucho Koïta (5m 83) qui termine leader et l’Ivoirienne Besehon Flore Sokouri (5m 74).
Au Lancer de Disques sénior hommes, c’est le Nigérian Eké Kalu qui s’impose à ses challengers avec un jet de 45m 87. Il domine ainsi le Burkinabè Sié Fahige Kambou (44m 77) et le Béninois Romainio Houndéladji qui termine 3ème et obtient la médaille de Bronze avec un jet de 42m 78. Le Béninois vient ainsi de battre deux records personnels. Celui du championnat national et celui du Tournoi de la Solidarité, Niamey 2019.
Au Lancer de Disques juniors dames, la jeune Béninoise Brigitte Tchédé réalise une performance extraordinaire malgré les conditions de préparations et de déroulement de la compétition. Elle termine leader et décroche l’Or avec un jet énorme de 34m 37 et dépasse de très loin la deuxième au classement, l’Ivoirienne Maïmouna Camara (25m 57) et Sesay mayally du Sénégal (18m 73).
Enfin, l’ambiance a été extraordinaire et folle lors de l’épreuve de relais combiné dame (Relay Medley Women-Seniors) à Niamey. Les Béninoises conduites par Noëlie Yarigo et Souliath Saka ont tout donné pour s’imposer aux temps. Elles ont puisé dans leur réserve pour y arriver dans une course pleine suspens et devant un public très chaud acquis à la cause du Niger, pays hôte. En effet, Noëlie Yarigo, Souliath Saka, Béatrice Midomidé et Patricia Ahomakpo ont émerveillé lors de ces championnats africains de la Région 2 et ont arraché la médaille d’or devant les nigériennes malgré la présence de Amina Seyni qui a été tout de même énorme. Pour avoir cette médaille, l’entraîneur et membre de la Direction technique nationale, Achille Gbaguidi a renversé l’ordre de la course pour avoir raison du Niger.  » Nous avons mis, Béatrice, spécialiste du 100 et du 200m pour démarrer,  une deuxième sprinteuse, Patricia Ahomakpo qui a fait le 200m. Il a été demandé à Souliath Saka, spécialiste du 400m, dans les coulisses de réaliser un 300m de rêve pour que leur grande sœur de l’équipe, Noëllie Yarigo, la reine du 800m béninois puisse terminer en beauté la course  » ; explique le technicien béninois très en joie. Le Bénin vient de battre ainsi au temps (2mn 07s 99 ») l’équipe du Niger (2mn 09s 28 ») et celle de la Côte-d’Ivoire avec un chrono de 2mn 10s 98 » à la fin des deux séries.
De Niamey, Pérez Lekotan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *