jeu. Juin 20th, 2019

Éliminatoire Can 2019 / Bénin # Togo :  » Je suis calme, concentré sur le match et sur l’objectif. Je sais que tout ira bien  » ; Rodrigue Kossi face à la presse

Le milieu défensif Rodrigue Fiogbé Kossi qui a rejoint le Club Africain de Tunis en Septembre 2018 fera ses débuts dans le groupe des A après avoir connu les U20 il y a quelques mois. Le joueur était face à la presse, ce mardi 19 mars 2019 après la deuxième séance d’entraînement des Écureuils. Récemment, l’ancien joueur des Buffles Fc de Parakou (champion en titre) qui avait été présélectionné par Mathias Déguénon pour le tournoi de l’Uemoa reste optimiste pour dimanche prochain. Rodrigue Kossi impressionnant par son physique, combatif, bon récupérateur et doté d’une précision chirurgicale, très précis dans les jeux long avec une technique propre à lui est content d’être en sélection nationale et affirme être prêt pour le match face aux Éperviers du Togo.

 

Première sélection, vos impressions ?

 

Mes impressions sont bonnes. Tous joueurs rêvent de défendre les couleurs de sa Nation. C’est tout un plaisir pour moi d’être convoqué.

 

Quel est le challenge pour toi ?

 

Le challenge pour moi est de donner le meilleur de moi-même et d’apporter mes qualités personnelles au service du collectif afin que l‘objectif visé qui est la qualification pour la Can Egypte 2019 soit atteint.

 

Rodrigue a-t-il la pression ?

 

Je pense qu’au football il y a généralement la pression, mais nous essayons de gérer. Je suis calme, concentré sur le match et sur l’objectif. Je sais que tout ira bien.

 

Rodrigue est-il prêt pour démarrer le match comme titulaire ?

 

Si je suis ici, c’est pour répondre présent à tout moment si le sélectionneur national me donne l’occasion. Il lui revient de décider de quand faire jouer chaque joueur de l’effectif. Quant à moi, je suis prêts mentalement. C’est le sélectionneur qui décide et qui fait son choix.

 

Quel sentiment vous anime de voir des jeunes joueurs issus du championnat local dans ce  

Cela nous donne la joie au cœur et nous encourage à continuer le travail. C’est une chance pour nous d’être auprès de nos aînés pour apprendre d’eux et de tirer grand profit de ces devanciers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *