jeu. Avr 25th, 2019

 » Je compte sur la sincérité caractérisant mes relations personnelles avec l’actuel Ministre en charge des Sports  » ; Julien Minavoa

Le Comité National Olympique et Sportif Béninois (CNOS BEN) a tenu, le dimanche 17 mars 2019, sa 1ère Assemblée générale ordinaire statutaire, à l’Auditorium Marius Francisco de Kouhounou. Sur les 28 fédérations sportives membres du Comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben), 20 ont répondu présentes et ont activement pris part aux travaux sous la direction du président, Julien Minavoa. Que retenir de ces travaux, le président de l’institution nous répond à travers cette interview.

 

Le dimanche 17 mars 2019, le Comité national olympique et sportif du Bénin a organisé une Assemblée générale extraordinaire. Quels étaient les points inscrits à l’ordre du jour ? 

 

A l’ordre du jour figuraient l’examen d’importantes questions relatives à la vie de l’Organisation comme : Présentation examen et adoption des différents rapports de gestion de 2017 et de 2018 ; examen et adoption de textes indispensables pour la bonne gouvernance à savoir : les Statuts du Cnos-Ben modifiés et complétés accompagnés du Règlement de la Commission des Athlètes, la Convention d’éthique et de bonne gouvernance entre le Cnos-Ben, ses Fédérations Membres et leurs Associations affiliées, le plan stratégique de développement du Cnos-Ben, le manuel de procédures du Cnos-Ben, le règlement financier du Cnos-Ben et le plan de travail annuel 2019 du Cnos-Ben et son financement.

 

Que peut-on retenir au terme des travaux ?

 

Ce qu’il convient de retenir au terme des travaux est que tous les rapports présentés ont été adoptés à l’unanimité des membres du Cnos-Ben présents à l’Assemblée Générale et quitus a été donné au bureau exécutif pour sa gestion au titre des années 2017 et  2018. A l’examen pour adoption des textes fondamentaux, déjà au tout premier texte présenté, à savoir les Statuts dont le processus de modification a commencé depuis 2015, après les éclairages apportés par le Secrétaire général appuyé du président de l’Organisation, que je suis, le document soumis à l’approbation de l’Assemblée générale a fait l’objet de ratification par des applaudissements nourris de l’AG, quand intervint une vive désapprobation du fond de la salle. Alors parole a été laissée à l’intéressé, président de la fédération béninoise de Tir à l’Arc, membre de l’AG avec voix délibérative. Il a largement exprimé les motifs de sa désapprobation signifiée en trois points à savoir : Pourquoi n’a-t-on pas demandé aux fédérations de se faire représenter par trois personnes au moins pour que l’AG se fasse plus impressionnante par l’effectif qui y serait présent ? Pourquoi à l’article 13 du texte à ratifier et relatif aux organes du Comité national olympique et sportif béninois, il n’est plus question du Conseil d’Administration ? Pourquoi, a-t-on ramené à l’article 26 du texte à ratifier portant procédure pour l’élection des membres du Bureau Exécutif ? et que lui, ayant combattu cette disposition, il n’est plus question qu’on la ramène dans le texte à ratifier. Toutes les explications fournies à l’intéressé pour le ramener à la raison sont restées sans effet. Au point que, parce que lui tout seul sur 20 délégués choisit de combattre certaines dispositions du texte soumis, sans pouvoir faire rallier à sa cause, il choisit, sans plus rien dire à personne de vider les lieux. L’Assemblée générale a poursuivi ses travaux après son départ. Tous les textes soumis ont été approuvés et désormais pourraient s’imposer à tous dès l’approbation formelle du Comité International Olympique (CIO). Le Bureau Exécutif se réunira le mercredi 27 mars 2019 pour le debriefing.

 

Depuis plusieurs années, le Cnos-Ben n’a jamais reçu le soutien de l’État dans ses activités. Pensez-vous que c’est possible un jour ? 

 

Pour le soutien financier à attendre de l’Etat, je reste optimiste. Je compte sur la sincérité caractérisant mes relations personnelles avec l’actuel Ministre en charge des Sports avec qui je suis en pourparlers.

 

Réalisation : Pérez Lekotan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *