mar. Mai 21st, 2019

Jour des Championnes / 3ème édition : Les meilleures athlètes féminin célébrées par Diane Beldose Sidi à Parakou, plusieurs athlètes primés

En marge de la célébration de la vingt-quatrième édition de la Journée internationale de la femme, Diane Beldose Sidi, membre de la Fédération béninoise d’Athlétisme et l’une des responsables de l’Elite Athletic Club de Parakou a organisé la troisième édition du  » Jour des Champions « . Il s’est déroulé au stade municipal de Parakou, ce samedi 9 mars 2019 avec la participation de plusieurs Athlètes des départements Borgou et de l’Alibori.

 

Plusieurs activités ont été organisée dont l’objectif principal est de faire la promotion du sport féminin. Même si le match de football n’a pas eu lieu, en athlétisme les filles ont couru sur la piste d’Athlétisme du stade municipal de Parakou dans plusieurs épreuves. Ainsi, pour les 200 m, c’est la jeune N’dah Angèle 28’’36 qui termine championne. Faïzatou Souabé 29’’54 et Nouriath Sabi 30’’00 sont respective deuxième et troisième ; alors qu’au niveau des 1000m, Aïchatou Aboudou 3’16’’39 décroche la première place et sera suivie par Agath N’tcha 3’22’’11, 2ème et par Chérifath Tabé 3’41’’80, 3ème. Au niveau des 3000m, c’est Carine Sanhoukoua (12’04’’23) qui s’adjuge la première place. Kadidjatou Koto (12’04’’73) et Estelle Koagou (13’04’’82) vont finir 2ème et 3ème.

 

Tour à tour, les participantes ont émerveillé le public sportif qui est massivement sorti pour vivre cet événement sportif qui fait la promotion de la femme. À la fin, l’organisatrice a terminé tous les acteurs qui ont contribué à la réalisation de ce projet. « Ces activités que nous initions chaque année vise la promotion du sport féminin au Bénin en général et à Parakou en particulier. C’est également pour nous une façon pour exciter les parents à laisser les jeunes filles quand elles choisissent faire carrière sportive et c’est ma façon à moi de célébrer avec mes jeunes sœurs la JIF » déclare la promotion au micro de nos confrères.

 

Rendez-vous est alors pris pour l’année prochaine et la dame de fer Diane Beldose Sidi promet d’ailleurs apporter de nouvelles touches à l’organisation pour rendre l’événement encore un peu plus grandiose.

L’absence de sponsors…

Comme l’édition précédente, Diane Beldose Sidi n’a pas eu le soutien des sponsors. Une chose surprenante quand tout le monde chante pour la valorisation et la célébration de la gente féminine. C’est aussi inadmissible quand les personnes de bonnes volonté ne réagissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *