lun. Août 19th, 2019

Les béninois à Niamey, Germain Vignissy expose les ambitions du Bénin

Partis de Cotonou très tôt le matin, du mercredi 17 juillet 2018, la délégation béninoise a rallié Niamey au Niger peu avant 00h où ils prendront part au tournoi de la Solidarité qui aura lieu du vendredi 19 au dimanche 21 juillet 2019. La délégation béninoise composée de 43 personnes dont 32 athlètes (12 dames et 20 hommes) est la première à fouler le sol nigérien.
 
 
Ce jeudi matin, les athlètes béninois ont eu droit à une séance de décrassage au stade  Général Seyni Kountché en présence des responsables techniques. Germain Vignissy, l’un des entraîneurs estime que le Bénin a plusieurs chances de médailles dans cette 26ème édition du Tournoi de la Solidarité d’athlétisme. 
 
 
 
Au sujet de la fatigue du voyage
 
 
 
Pour lui, les athlètes ne devraient pas être épuisés après le voyage. Le confort du bus et les conditions du voyage l’amènent à le dire.  » Le bus était confortable et nous marquons des arrêts par moments pour rétracter les muscles « ; dit-il.
 
 
 
L’objectif du Bénin
 
 
 
L’objectif du Bénin en venant à Niamey est clair : faire mieux que la précédente édition à Porto-Novo.  » Nous avons à cœur de finir premier au classement par médailles en remportant le plus grand nombre de médailles « ; espère Germain Vignissy, car ce n’est pas techniquement possible de finir leader au classement par points.  » Pour être en tête au classement par points, il faut au moins 48 athlètes engagés au total, alors que le Bénin est présent avec 42  » ; précise Germain  Vignissy. 
 
 
 
Les chances de médailles du Bénin ?
 
 
 
Nos chances sont nombreuses. Nous avons les longues distances qui nous appartiennent chaque fois sans oublier les deux relais et le demi-fond. Au niveau des lancées, ce n’est pas sûr. Nous comptons aussi sur Jérémie Awounou (100m et 200m) et sur Edmond Hounthon (400m). 
 
 
La genèse de la compétition
 
 
Le Tournoi de la solidarité d’athlétisme a vu le jour en 1993 avec le Burkina Faso qui a abrité la première édition. Suivra le Mali qui accueille la deuxième édition et le Bénin organise la troisième édition en 1995. 
 
 
 
De Niamey, Pérez Lekotan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *