dim. Août 25th, 2019

 » Nous avons nos chances de passer  » ; Yoann Djidonou

Footballeur international, Yoann Djidonou, né le 17 mai 1986 à Domont a été le gardien de but des Écureuils du Bénin. Yoann Djidonou c’est 27 matches avec les Écureuils pour 35 buts encaissés et 8 clean sheet et aucune défaite à domicile. Après sa brillante participation à la Coupe d’Afrique des nations junior et au mondial de la catégorie au Pays-Bas, il a participé à la Coupe d’Afrique des nations 2008 et 2010 avec l’équipe du Bénin. L’actuel sociétaire de Sologne olympique Romorantin en National 2, il a répondu à nos questions. Dans cette interview, il parle de la participation des Écureuils à la Can 2019 et revient sur sa carrière.
Yoann est devenu quoi après son passage en équipe nationale ?
J’ai toujours joué, j’ai eu des opportunités pour aller plus haut ou à l’étranger. Mais, niveau familiale, le timing n’était pas bon. J’ai toujours privilégié mes enfants aux restes.
Le Bénin est qualifié pour sa 4ème phase finale de Can. Comment Yoann a-t-il vécu ça ?
Oui, j’ai suivi les qualifications avec passion. Ils sont allés la chercher de la plus belle des manières en battant une belle équipe d’Algérie et en s’imposant dans un match à haute pression contre nos frères togolais. C’est mérité !
Quand on a été joueur de l’équipe nationale, comment on vit cette qualification ? 
Chacun est différent. Je sais à quel point le sport et le football en particulier est important pour le peuple béninois. Alors, une qualification à la Can a rempli de joie la plupart des nos compatriotes même si il y a toujours des éternels insatisfaits et des gens qui auront toujours leurs mots à dire. Mais, le peuple est heureux et le football béninois va mieux. C’est l’essentiel.
Comment Yoann a-t-il vécu sa première Can ?
J’étais très jeune et tout est aller assez vite. C’était une super expérience. J’ai appris beaucoup de chose en très peu de temps. Et représenter son pays est quelque chose d’unique pour moi. J’en suis comblé à ce jour.
Avez-vous des contacts avec des joueurs en sélection ?
Oui-Oui, je suis en contact avec certains. Nous sommes des frères et nous nous parlons assez. Je n’ai pas de conseil particulier à leur donner. Je leur demande de profiter de l’instant et de se donner à fond sur chaque jour qu’ils passent en Égypte.
Quelle chance pour le Bénin à cette Can ?
Une poule compliquée comme toujours. Mais, nous avons nos chances de passer, surtout que les meilleurs 3eme peuvent être qualifiés.
Yoann sera en Égypte ?
Non… je n’y serais pas. Je vais regarder en famille et profiter de mes proches. Je vais souffler un peu. La saison a été longue. Donc on va rester au calme à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *