dim. Août 25th, 2019

Remise de subvention à Cnos-Ben : Julien Minavoa clarifie et félicite Oswald Homéky

Ce vendredi 24 mai 2019, s’est déroulée au Bénin Marina Hôtel de Cotonou, la cérémonie de remise de subvention aux Fédérations sportives du Bénin. Lors de cette cérémonie, le Comité national olympique et sportif Béninois (Cnos-Ben) s’est vu pour la première octroyé une aide de cent millions (100.000.000) F Cfa pour son fonctionnement. Après ce geste, le président de l’institution, Julien Minavoa, joint par notre réaction a clarifié les mobiles de cette subvention du Gouvernement et adresse ses remerciements au ministre du Tourisme, de la culture et des sports, Oswald Homéky.
 » Il faudrait faire la lumière sur certaines choses. Nous nous étions toujours plaints du fait que jamais le Cnos-Ben de notre pays, ne reçoive de subventions de l’État pour ses activités et son fonctionnement. Mais avouons que depuis la création de notre Cnos-Ben, c’est seulement cette année que le Cnos-Ben, dans le dû respect des principes de base de la bonne gouvernance, a élaboré et soumis à son Assemblée Générale du 17 mars, les documents essentiels de gestion. Ces documents regroupent: son plan stratégique de développement, son programme d’action annuel 2019, ses différents rapports de gestion 2017 et 2018, son manuel de procédure et son règlement financier, sans oublier ses statuts modifiés et complétés sous le contrôle du Comité international olympique (Cio). Le Cnos-Ben a doté le mouvement sportif beninois d’une Convention d’éthique et de Bonne Gouvernance. Chacun de ces documents soumis à l’AG a reçu son approbation. Dès lors, lesdits documents  constituent des documents de travail rendus publics, nous l’avons transmis au ministre en charge des Sports. Le programme annuel de travail 2019 indique clairement les  activités retenues leur coût prévisionnel ainsi que les sources de financement attendues à savoir : la Solidarité Olympique et le budget national. C’est pourquoi, je voudrais remercier le ministre Oswald Homéky pour la franche collaboration existant entre le ministère dont il a la charge et le Cnos-Ben « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *